SéRIES SUR PAPIER

0GM, 2022 – encre sur papier – 50 x 65 cm


Hash browns, 2022 (12 pièces) – encre, acrylique et collage sur papier – 50 x 65 cm

le titre de cette série, provient d’un plat anglo-saxon. Il s’agit de galettes de pomme de terre râpées et frites, le plus souvent servies au petit déjeuner. Avec cet ensemble de 12 pièces je souhaitais rendre compte d’une sensation, celle de la sonorité particulière de cette préparation culinaire en train de frire dans l’huile chaude d’une poêle. Les 12 compositions qui forment ce corpus sont donc des tentatives de restituer des variations minimes de tonalités et notamment l’irrégularité du crépitement de la friture par le biais d’une gamme chromatique réduite ou le brun est contredit uniquement par les variations de nuance, allant du blanc de la feuille au noir de l’acrylique. La structure de la forme, quant à elle, évolue dans l’espace cerclé du moule que constitue la feuille de papier à savoir un périmètre aléatoire contenu, équivalent à celui d’une poêle.


36 vues de mon impermanence, 2022 (36 pièces) – Encre sur papier numérisé et colorisé – 29,7 x 42 cm – Tirage unique

La série 36 vues de mon impermanence, est un hommage aux 36 vues du Mont Fuji d’Hokusaï. Cette série pensée comme un autoportrait en paysages mouvants s’attache à rendre compte de la perpétuelle redéfinition de ce qui nous constitue, en tant qu’être, à savoir un simple souffle changeant. Ici, le réel se construit, non pas en miroir, mais à travers une représentation idéalisée du paysage, en constante évolution. C’est donc le soi, sous une forme indirecte, qui s’affirme comme objet d’analyse, par le biais d’un  « extérieur » sublimé, celui-la même qui nous abreuve et nous modèle en permanence. Cet ensemble s’appuie également sur une conception alternative de la peinture, dans laquelle la touche est celle du clavier et où l’image sans matière devient peinture en se jouant des codes, autorisant ainsi au décor de jeu vidéo l’appellation de paysage, plus à même par sa nature évanescente, à rendre compte de l’impermanence des visions multiples qui assaillent notre quotidien.


Hyperforme (s), 2022 (44 pièces) – Encre sur papier numérisé et colorisé – 21 x 29,7 cm – Tirage unique

Il s’agit d’un corpus de 44 dessins à l’encre sur papier au format A5 (21 x 14,8 cm). L’ensemble est numérisé au format A4 (21 x 29,7 cm) et colorisé. « L’hyperforme » est la répétition d’un geste premier et intuitif, où la forme est sujet. Elle donne à voir une matière instable et élastique en constante évolution, chaque planche devient ainsi une reformulation altérée de la précédente. Un chaos originel sans cesse renouvelé, en somme, qui témoigne, sans jugement, de l’instabilité de notre époque. Si la forme semble plus modelée que dessinée c’est pour mettre l’accent sur les volumes et les déformations qu’ils subissent. Les variations colorimétriques, quant à elle, oscillent dans une même gamme de manière aléatoire sans recherche esthétique. L’ensemble de la proposition fonctionne comme une vidéo dépourvue de séquences intermédiaires et questionne la notion de temporalité dans un espace bi-dimensionnel.


Ex. fig. , 2022 (8 pièces) – Encre sur papier numérisé et colorisé – 29,7 x 42 cm – Tirage unique


Composition séquence, 2022 (9 pièces) – Technique mixte – 45 x 58 cm


Transcompositions, 2021 (8 pièces) – technique mixte – 50 x 65 cm


Les oiseaux de novembre, 2021 – aérosol, encre et découpes sur papier – 56 x 69 cm


Détour Eiffel, 2021 – acrylique sur papier incisé et encre sur carton – 21 x 29,7


Série BLOC NOTE, 2021 – encre et acrylique sur papier – 29,7 x 42 cm


Dix vagues, 2020 – technique mixte sur papier – 76 x 56 cm


Série rose, 2020 – acrylique, encre et collage sur papier – 29,7 x 42 cm


Les métamorphoses du vide, 2020 – encre et découpes sur papier coloré – 50 x 65 cm



Série ZEBRA, 2020 – encre, gouache et collage sur papier – 29,7 x 42 cm


Les bandes décimées, 2020 – marqueur, découpes et collage sur papier – 21 x 29,7 cm


BARRICADE (Leporello d’étude),  2019 – Feutres et collage sur papier – 10 x 65 cm


Série TOURNELLE, 2019

acrylique, gouache, marqueur et découpes sur papiers – environ 33 x 45 cm


Petites coupures, 2018 – acrylique, encre et découpes sur papier – 50 x 65 cm


Série 1216, 2019- aquarelle et marqueur sur papier – dimensions: 12 x 16 cm


Carnaval, 2018 – acrylique sur papier – dimensions: 50 x 65 cm


Hardcut, 2018 – encre et découpes sur papier – 50 x 65 cm


Série 4358, 2018 – encre sur papier – 43 x 58 cm


Série 2129,7, 2017 – technique mixte – 21 x 29,7 cm


Série 2432, 2017 – encre sur papier – 24 x 32cm


Série 2030, 2017 – encre sur papier – 20 x 30 cm